Stephania Erecta

Aujourd’hui je vous parle de mon coup de cœur de cette année 2020. Il s’agit de cette beauté la Stephania Erecta

J’ai connu cette plante grâce à Instagram, elle est apparue sur mon feed et j’en suis tombée littéralement amoureuse. J’ai donc cherché où je pouvais me procurer cette merveille, ainsi que son mode de germination.

En France on en trouve pas ou peu, en tout cas dans mon coin (perdu) il n’y en a pas. Et c’est du côté d’Etsy que je vais me tourner pour enfin obtenir cette merveille. Sur le groupe Facebook fan de plantes d’intérieur dans lequel je suis membre, cette plante est un mystère (je vous parle de ça il y a pas loin de 10 mois), beaucoup la trouve mignonne. C’est vrai qu’elle est adorable avec sa forme de patate et ses fines branches à feuilles rondes comme la capucine, elle en fait craquer plus d’un. Et donc pour en revenir au groupe fan de plantes d’intérieur, la Stephania commence à se faire connaître doucement et pour ce qu’il y est de son entretien, on voit tout et son contraire. Je vais essayer de vous en dire plus ici tout en sachant que j’apprends et je test avec ma petite patate. Cette article sera mis à jour régulièrement suivant l’évolution de ma Stephania.

D’où vient la Stephania Erecta ? :

Elle vient de Thaïlande plus précisément dans le nord-est où elle est cultivée dans les forêts de bambous, c’est une plante à bulbe (caudex) comme le bégonia, l’andenium… et son diamètre varie de 5cm à 10-12cm.

Comment cultiver la Stephania Erecta ? :

Pour ma part j’ai opté pour un mélange de terreau spécial semis (il y a quelques perlites dedans) et des petits cailloux, j’ai lu que vous pouvez utiliser du terreau à cactus avec du sable, des perlites etc… Il faut que votre substrat soit bien drainant. Pas d’eau stagnante qui pourrait faire pourrir de caudex.

Utiliser un pot idéalement en terre cuite pas trop haut ni trop large, j’ai acheté le miens sur Asos et de la marque Typo, ils ont des pots originaux et c’est ce que je voulais pour cette plante unique.

Pour le dosage ou le pourcentage terreau/cailloux j’ai fait au pif (oui j’aime tester et prendre des risques, faire au feeling) j’ai mélangé mon mix et rajouté un petit lit de cailloux sur le dessus. Si vous voulez respecter des pourcentages précis, mettez 70% de terreau cactus et 30% de sable fin.

Il vous faut ensuite plonger le caudex dans le terreau avec 1/4 enfouie dans terreau, vous pouvez également juste le déposer sur le dessus de celui ci (je préfère cette technique) Attention au sens de plantation, la pointe doit être vers le ciel.

La Stephania est en dormance tout l’hiver et commencera sa transformation au printemps.

J’ai également créé un dôme de germination à l’aide de cellophane que j’ai percé à l’aide d’une aiguille. Vous pouvez le faire à l’aide d’une cloche en verre ou sac congélation.

Prévoyez un arrosage 1 fois/mois en hiver et augmenter en été à 2 à 3 fois/mois.

La Stephania peut être placée dans une pièce très lumineuse avec quelques rayons de soleil qui lui chatouille les feuilles, ne pas oublier que la Stephania Erecta pousse dans les sous bois. Attention aux chaleurs de l’été qui pourrait tuer la Stephania car le soleil est plus fort et pourrait la brûler. Elle aime l’humidité, pulvériser de l’eau sur le bulbe et les feuilles le matin, un peu comme la rosée.

Où acheter votre Stephania Erecta et son prix ? :

Vous pouvez acheter votre Stephania sur le site Etsy ou encore Ebay , les prix varient et la moyenne est une 30 aine d’€ pour 2 caudex de petites tailles et environ 30€ pour un caudex plus large.

Votre Stephania vous sera livrée avec un certificat phytosanitaire et un passeport.

Elle arrivera sans racines et sans tiges. Et ce sera à vous de faire le travail de la germination. Et c’est ce que je préfère.

Et vous, vous en pensez quoi de cette petite patate ? Elle est mimi hein?

A bientôt, Aurélie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *